04.12.2018

Journal de bord n°2 : Encore de mes nouvelles.

L’hiver s’installe petit à petit, et la fraicheur caresse mon visage tout les matins quand je vais au travail. Je ne regrette pas mon choix. Il y’a évidement des jours sans, mais quand j’arrive devant le magasin, je ne peux pas m’empêcher d’esquisser un sourire. Je sais que ma journée sera bien remplie. Parfois, je ressens le besoin de respirer, de m’ennuyer et de passer ma journée dans mon lit, mais quand ce jour arrive, je me sens d’un ennui mortel, et ma vilaine Orléans se rappelle à moi.

Parfois, la devanture du magasin ne suffit pas à me redonner le sourire, alors il y a quelque rayons de soleil qui caresse mon visage, et me souffle de ne pas m’inquiéter. Elles sont loin mes journées pleines de tracas à la recherche d’une occupation pour la journée.

J’ai très envie de vous parler d’un ami à moi. Il avait toujours un énorme sourire sur le visage, ses lunettes penchaient toujours un peu, impossible de rester droite. Il était diabétique, il était seul en France. On habitait la même résidence, on allait dans la même fac, même si on n’étudiait pas la même filière, on travaillait au même endroit. On se croisait souvent, et le premier qui voyait l’autre, lui criait « Arrête de me suivre, je sais que tu es amoureux de moi ! »; souvent je le criai avant lui. Quand l’été est arrivé, nous avons encore emménagé dans le même endroit. Les résidences n’étaient pas très éloignées, 10mins à pieds. Y, il y’a une chose que je regrette… Nous avons déménagé à la même période, mais il était seul, il faisait une dizaine d’aller retour par jour avec deux valises à la main, et sous la chaleur étouffante. Jamais, je n’ai osé lui proposé de l’aider, alors qu’on m’aider à déménager. Son déménagement à durer une semaine.

L’été a filé, Août est arrivé, combien de fois ai-je pensé à Y, quand allais-je le revoir ? Allait-il bien ? Mon coeur s’est brisé. Car, mon ami n’est plus vraiment là. Son sourire toujours sur le visage quand il me voit, mais…

J’ai énormément pensé à lui ces derniers jours, j’aimerai beaucoup le revoir; et j’ai eu peur, peur parce que je n’ai pas eu de nouvelle, j’ai appelé l’hôpital en vain… Mais il va bien comme il le peut. La vie peut basculer du jour au lendemain.

Il a été un petite nuage sombre ces derniers temps, parce que je me suis beaucoup inquiétée pour lui et je me suis beaucoup perdue dans mes pensées

30.12.2018

Je n’ai pas écris depuis quelques temps, j’ai été très occupée, entre le magasin, la recherche d’appartement, et les petites crises de nerfs. J’ai été un peu à cran parce que la période des fêtes ne fait que me rappeler qui n’est plus. La période des fêtes est censé être la période du pardon, du renouveau, et d’amour. J’ai beaucoup pensé à mes parents. Ils me manquent.

Parfois, je me suis sentie seule, et je n’avais qu’une envie retrouver mes amis d’Orléans. Puis, j’ai compris que malgré la distance nous pouvions toujours être aussi proche, voir plus proche encore ! Nous nous sommes appelées, et ça m’a fait un bien fou. J’adore mes copines, j’adore la petite touche de fraicheur et de folie qui m’envahit à la fin de chaque appel.

Je vais avoir ma voiture demain, enfin ! J’ai toujours voulût d’une voiture rouge, et finalement c’est la voiture qui m’a trouvé. Ma petite C1 rouge, je t’ai attendu tu sais ! Bon, et sinon je lui ai donné un nom dans ma tête, ouais ma voiture a un nom. Suis-je la seule à donner un nom à ma voiture ?

La recherche d’appartement s’est accélérée quand j’ai trouvé ma voiture, parce que je connaissais mon budget. Et, après quelques « l’appartement n’est plus disponible », j’ai eu une visite coup de coeur.

Au cours des ces derniers mois, je me suis imaginée mon chez moi parfait. Je veux une décoration dans les tons noir et blanc, avec un parquet ancien noir. Je veux quelque chose d’ancien, avec de l’espace ! Adieu les 9m²  ! Je veux pouvoir m’imaginer un grand dressing pour que mes vêtements puissent se reposer et être à l’abri des méchants !

Ouais ouais je suis une enfant. Il me reste encore deux appartements à visiter ils vont être décisif ! Avant mon anniversaire je serai installée, et totalement indépendante.

J’ai fêté un petit Noël en famille, chez ma cousine. Elle a trois enfants. Ce sont mes bébés, et j’aime les taquiner pour les faire chouiner. Mais surtout, j’aime me réconcilier avec eux par milles bisous et milles câlins. Ils sont une bouffée d’air. J’ai passé ma soirée à jouer avec eux; cache-cache, Jacques a dit, un deux trois soleil, puissance quatre ! Je me suis surtout retrouvée cachée dans une baignoire pendant au moins 20mins dans l’attente que mes bébés me retrouvent. Je ne m’étais pas autant amusée depuis un moment !

Le lendemain, ils sont allées courir, le soleil avait décidé de pointer le bout de son nez, et malgré la température hivernale, c’était une bonne journée pour sortir. Je les suivais de loin, je n’ai pas couru évidemment ! J’ai pris des photos, et j’ai réalisé que la campagne me manquer : Chuisnes, tu es vraiment une belle ville.

P1010146.JPG

Promis, quand je serai installée chez moi, je pourrai mieux publier, et écrire. Je pourrai vous montrer mon amour.

Bonne année mes petits chats

Bisous sur la fesse

Love, Noona

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s